Compte-rendu de la Réunion départementale du 24 mai 2016

Une vingtaine de participants présents, dans la bonne humeur.

Présentation EPNIsère/CORAIA :
La Coordination Rhône-Alpes – Auvergne de l’Internet Accompagné couvre les EPN du Lyonnais (69), EPNIsère (38), le Syndicat des Inforoutes (07-26), l’ADRETS (73-74), l’ADEA (01), Zoomacom (42). Plus d’info ici
Une rencontre départementale chaque année ; une rencontre régionale chaque été (voir dates dans la rubrique Actu).

Échanges :
– Ressource intéressante : le site logicieleducatif pour des exercices de la maternelle au collège !
– Voir la veille d’Alexandre sur plusieurs thématiques : montage vidéo, VJing…
– Quelques applis :
« A cappella » pour cumuler des pistes de chant
« FxGuru » et « Reverse » pour du montage vidéo rapide, et inversé

Constat général d’un problème : de plus en plus d’EPN font face à un public croissant pour de l’accès aux droits (CAF, Pôle Emploi, service public, Admissionpostbac…). Parfois certains acteurs redirigent le public vers les EPN (dans certains cas avec une affiche !), or aucune convention n’existe entre Pôle emploi/Préfecture/etc. et les EPN.

Face à cette demande croissante, il faut une solution pour éviter d’être « envahis » par un public qui déborde parfois du cadre de nos missions, et qui se croit parfois dans une annexe de « Pôle Emploi ».

Le regroupement départemental et régional des EPN permettrait de formuler une demande de conventionnement – avec bien plus de poids et bien plus claire que si chacun le faisait dans son coin – auprès des partenaires Pôle Emploi, des préfectures etc.

Certaines avancées vont déjà dans ce sens 🙂

Ex. : il y a déjà un accord national entre CNFPT et réseaux EPN volontaires pour assurer la formation d’agents territoriaux. Cet accord est en train de redescendre au niveau départemental.

=> A nous de proposer une avancée en local pour résonner au niveau régional puis national : les réseaux communiquent. Attention toutefois à cadrer les champs d’intervention pour ne pas déborder de nos missions propres, car chaque EPN est différent : centre social, médiathèque, association…

Cela permettrait de résoudre un autre problème : la « marchandisation » du service public. Face au déménagement progressif des services publics vers des sites web, certains nouveaux acteurs « profitent de la situation » pour vendre des services aux collectivités territoriales, associations etc. à grand renfort de communication et de diagnostics de territoire.

Actu :
France :
– Assises nationales de la médiation numérique 23-24-25 novembre 2016 à Mende, Lozère

Région :
– Rencontre régionale des EPN le 23-24 juin 2016 à Clermont-Ferrand au CRDP / Canope
Contenu : réflexions, partages d’expérience, ateliers pratiques. Plus d’info ici.
– Journées du numérique (illettrisme & numérique) les 01-02 juin 06-07 septembre 2016 à Lyon, (organisées par l’ANLCI)
– Journée Bibliothèques et numérique dans l’Ain (suite à celle de Romans) d’ici la fin de l’année

Département :
– Journée Citoyens du numérique le 04 juillet 2016 à Grenoble (organisée par l’Age d’or)
– Prochaine rencontre EPNIsère : jeudi 17 novembre 2016 à Roussillon (à confirmer)

Présentation du projet « Des robots et des mots » :
La Fondation SNCF a lancé un appel à projet contre « l’illectronisme » (illettrisme numérique). Voir l’appel à projet ici
Le Centre social de Beaurepaire a conçu ce projet pour des jeunes : 6 filles et 6 garçons de 11 à 13 ans. Déroulement d’avril 2016 à mai 2017. Voir le résumé du projet ici

Objectif :
Utiliser les outils numériques pour redonner l’envie aux jeunes d’écrire, de lire et de s’exprimer.

3 supports :
– LEGO Mindstorms (env. 350€)
– Meccano Meccanoïd G15KS (250€)
– Thymio (180€, compatible LEGO)
Ces 3 robots ont tous une vidéo de présentation sur Youtube.

De plus, l’initiation à la programmation s’est aussi faite grâce à des applis et sites web :
lightbot.com (principes de base de la programmation ; public 7-12 ans ; en anglais)
studio.code.org (exercices de programmation ; tout public ; en français)

Premières impressions :
Projet très innovant et enrichissant pour les jeunes.
Mindstorms est difficile à monter, de nombreuses pièces sont fragiles et faciles à perdre.
Meccanoïd est plus facile à monter, et dispose de micro, haut-parleurs, et d’une bibliothèque de réponses toutes faites permettant une conversation basique avec le robot.
Thymio semble beaucoup plus porteur : moins cher, il inclut des LED, des capteurs de proximité. Son site liste les comportements disponibles préprogrammés, et de nombreux autres sont rajoutés par les utilisateurs. De plus, son logiciel livré avec (Aseba) permet de reprogrammer rapidement son robot, les possibilités sont très riches…

Isabelle fera un compte-rendu plus détaillé du projet sur sa page.

Démonstration de Shotcut :
Logiciel libre de montage vidéo.
Nous vous passons cette partie, des vidéos existent 😉
Voir aussi OpenShot, similaire ; et Natron, l’After Effects libre.

A bientôt sur le réseau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *