Archives de catégorie : Rencontre animateurs

Rencontre Médiation Numérique en Isère

Cette rencontre s’adresse à tous les professionnels, employés ou bénévoles pratiquant ou encadrant de près ou de loin la médiation numérique auprès de tous publics.

thymio about_EV3_BuildYourRobot_landscape _6027423_meccano_tech_meccanoid_g15ks_prdt_1

Date :

Mardi 24 mai 2016 de 9h30 à 16h

Lieu :

Centre Social et Culturel du Territoire de Beaurepaire Annexe
5 rue du 4 septembre
38270 Beaurepaire

Plan : https://goo.gl/maps/Zs8PAiBwB9t

Au programme :

  • 9h30 – Accueil café
  • 10h – Présentation Centre Social de Beaurepaire
  • 10h15 – Tour de table des participants, projets en cours
  • 10h45 – Actualité de la médiation Numérique, du départemental au national
  • 11h15 – Découverte outil : Shotcut, logiciel de montage video opensource multi-plateforme, par l’association plumeStudios
  • 12h – Co-repas
  • 14h – Découverte d’ateliers jeunesse et enfance, par l’EPN du Centre Social de Beaurepaire
    Présentation d’outil de prévention (réseaux sociaux, internet …)
    Présentation d’activités avec des robots : Lego Mindstorm EV3 – Thymio 2 – Meccanoid g15

Et bien sûr, tout au long de la journée, échanges, rencontres, réseau…

Inscription gratuite :

https://framadate.org/gwGigo71rdHnj7Vv

Téléchargez l’invitation en pdf

Retour sur la fête de l’internet au Pays Roussillonnais

Les 28, 29 et 30 avril dernier, dans le cadre nationale de la fête de l’internet, le Centre Social de Roussillon et la Médiathèque du Pays Roussillonnais organisaient des ateliers de découverte et une exposition interactive autour des logiciels libres, du multimédia et de la webculture.

Le thème de cette édition 2014 était « création, fabrication et expression numériques : les outils et les usages du web au service de la création, de la fabrication et de l’expression numérique ».

Esprit de découverte, de réflexion, d’interrogation et de manipulation des outils étaient donc les maîtres-mots de ces 3 journées.

2014-04-29 web culture.indd

En ce qui concerne la Médiathèque, une quarantaine de personnes ont été accueillies. Le public allait de « 7 à 77 ans » (voire plus !), avec un certain nombre de parents et grand-parents accompagnant de jeunes enfants (6 à 11 ans).

Les participants ont été très intéressés par les outils (légaux !) de consommation culturelle sur le web : télévision de rattrapage, musique en streaming, jeux vidéos…

Le Dauphiné Libéré (édition du 29 avril) a couvert l’évènement avec un article très élogieux :

Article Dauphiné-webculture

En conclusion : l’évènement a connu un vrai succès, malgré des difficultés d’organisation (emplois du temps contraints des uns et des autres, délais très courts). Les organisateurs (et le public !) sont donc partants pour recommencer l’an prochain, en se réunissant plus tôt en amont, et en élargissant les visiteurs potentiels en contactant notamment les écoles (collège, lycée) et les centres de loisirs.

De plus, la Médiathèque tâchera de faire venir dans ses murs l’OpenPlateau du Troquet Numérique, un outil ludico-multimédia-participatif des plus intéressants !

Enfin, un tutoriel sur la télévision de rattrapage (catch-up TV en bon français) est disponible via le blog de la médiathèque en cliquant sur ce lien.

Retour sur la formation OpenStreetMap du 13 juin

Le jeudi 13 juin, la Médiathèque du Pays Roussillonnais proposait à huit animateurs multimédia et enseignants de la région une journée de découverte et d’initiation à OpenStreetMap.DSCF0194

Pourquoi cette journée ?

Au mois de février dernier, la région Rhône-Alpes a lancé un appel à projets à destination des EPN pour l’organisation d’une cartopartie OpenStreetMap pour les 10-18 ans en collaboration avec des établissements scolaires. Le délai de réponse était très réduit : un peu plus d’un mois, dans lequel on comptait deux semaines de vacances scolaires. J’ai tout de même contacté les enseignants des alentours et j’ai eu des retours favorables. Il nous a vite semblé évident que nous ne pourrions pas répondre correctement à l’appel avec le temps que nous avions, mais l’idée nous semblant vraiment intéressante nous avons décidé de nous lancer dans le projet, sans nous précipiter, et de l’envisager plutôt pour septembre. Par contre, une chose était sure, nous ne pouvions l’organiser sans être préalablement formées à OpenStreetMap. Continuer la lecture

CitizenTIC lundi 10 décembre « Rencontre croisée entre EPN et ESS »

 

 

Une rencontre co-organisée par

EPNisère http://epnisere.org

Scop la Péniche : http://www.la-peniche.fr/

Alpes solidaire : http://www.alpesolidaires.org

lundi 10 décembre 2012 à Grenoble
Au CNAC (Centre National d’Art Contemporain de Grenoble http://www.magasin-cnac.org) Continuer la lecture

EPN, avenir et modèle économique

Lors de la 9ème rencontre des acteurs de l’Internet accompagné en Rhône Alpes, les 21 et 22 juin à Annonay, un temps de réflexion autour de la question économique des EPN, et donc de leur pérennisation, s’est constitué

En guise de première partie, Yoann Duriaux, Président de l’association Zoomacom, a retracé l’historique de la question, et a présenté le fonctionnement économique du Comptoir Numérique, alliant EPN et Coworking dans un tiers-lieu.

9e rencontres régionales

Naturellement, la première réaction à cette présentation était de me dire : « ok, ça à l’air de marcher chez eux, mais c’est strictement inapplicable dans ma structure… ». Ce qui est probablement vrai. Effectivement, une partie des animateurs ou responsables de se structures présents dans la salle faisaient ensemble le constat de cette impossibilité d’application directe, à des EPN municipaux ou de collectivité territoriales : manque de pouvoir de décision, systèmes fermés, inertie…

Pourtant, constat quasi unanime : l’avenir économique fragile des EPN. La question du désengagement des collectivités et de l’état auprès leur service public (considérons dans ce cas que l’EPN en est un) s’était déjà posée lors de la Biennale de la M@ison en novembre 2011. Bien qu’attaché aux services publics, je me pose la question interdite : ai-je de l’énergie à mettre dans ce qui ne peut (peut-être) pas être sauvé ?

Quoi qu’il en soit, autre constat quasi unanime : on va plancher sur le sujet.

Mais il probable d’après moi qu’il faille se désincarner un peu de nos postes et emplois, afin de prendre un peu de hauteur quand à la question. Certes, notre connaissance du terrain et des institutions sera utile, mais si nous voulons laisser la porte ouverte à des solutions innovantes il faudra accepter de parler de « ce qui parait impossible ».

Tous les modèles existants sont bons à explorer, pour s’en inspirer tout ou partie, ou même pas du tout. Un modèle n’est pas à prendre au sens « idéal » du terme, mais bien au sens de l’existant.

Suite à ce moment de réflexion et de partage passionné, il est question de créer un groupe thématique régional sur le sujet, dans lequel j’en suis sûr, les esprits s’accorderont à un but commun.